Archives du blog

Portraits de femmes: Nathalie Boies

Nathalie Boies

Nathalie Boies est propriétaire de Drummondville Volkswagen et de Volkswagen Victoriaville. Son père étant propriétaire d’un commerce de voitures d’occasion, elle est initiée au monde de l’automobile dès son plus jeune âge. Bien qu’elle ait un intérêt pour ce domaine, Nathalie décide de poursuivre dans une autre voie et fait des études qui la mènent à travailler dans le domaine de la publicité. Travaillante acharnée, elle cumule 4 emplois tout en étant étudiante. C’est après avoir travaillé une quinzaine d’années dans le domaine de la publicité chez l’agence Cossette que Nathalie décide de devenir entrepreneure. Ainsi, en 2010, elle fonde l’agence de publicité Walkiri Marketing.

Quelques mois plus tard, Nathalie décide de se lancer dans une nouvelle aventure. N’ayant pas froid aux yeux et désirant réaliser un de ses rêves de petites filles, elle acquiert sa première concession automobile, Drummondville Volkswagen. 1 an plus tard, elle fait l’acquisition de sa deuxième concession et devient propriétaire de Volkswagen Victoriaville. En octobre 2013, l’agence Walkiri Marketing ouvre un deuxième bureau dans la région de Drummondville. En tout, Nathalie devient propriétaire de 4 entreprises, et ce, en l’espace de quatre ans seulement.

Bien que Nathalie n’ait jamais travaillé au niveau de la vente dans ses concessions, elle est très consciente des réalités qui entourent ce métier. Elle trouve que trop peu de femmes osent le pratiquer. Pourtant, les femmes ont bel et bien leur place dans ce domaine si l’on considère qu’elles ont une influence sur presque chaque voiture vendue sur le marché. Les temps ont changé et maintenant les femmes conduisent et achètent des voitures. L’achat d’une voiture se fait maintenant, souvent, en couple. Il est donc important que les femmes soient représentées dans les salles d’exposition et qu’elles reçoivent un service adapté lorsqu’elles s’y présentent. De plus, Nathalie croit que les femmes possèdent naturellement des qualités qui font d’elles d’excellentes conseillères en vente automobile. Elles sont généralement organisées, minutieuses et à l’écoute des besoins des clients. Elles ont tout pour réussir dans ce domaine.

Selon Nathalie, même si les qualités comme l’organisation et l’écoute sont importantes pour être une bonne conseillère, il est primordial de comprendre la performance et les caractéristiques d’une voiture et de pouvoir bien les expliquer. Chez Drummondville Volkswagen et Volkswagen Victoriaville, le service à la clientèle est l’une des choses les plus importantes. Nathalie s’assure que les gens qui font partie de son équipe soient compétents et aient la bonne attitude pour représenter ses concessions. Ainsi, il est déjà arrivé à Nathalie d’embaucher un conseiller qui n’avait pas d’expérience dans la vente automobile, mais qui était passionné par la marque Volkswagen et qui avait une bonne attitude.

Nathalie est une femme qui fonce et qui n’a pas peur de réaliser ses rêves. Même si elle évolue dans deux domaines qui sont considérés comme non traditionnels pour une femme; l’entrepreneuriat et l’automobile, sa réussite est tout de même fulgurante. Nathalie a travaillé fort et a mérité son succès. Elle ne s’est jamais imposé de limites. Elle invite les femmes qui en ont envie à faire comme elle et à pratiquer ces métiers catégorisés comme non traditionnels. Avis à celles qui seraient intéressées, les concessionnaires que possèdent Nathalie et son associé sont toujours en croissance. Elle est donc à la recherche de nouveaux talents et elle adorerait que plus de femmes se joignent à son équipe. L’invitation est lancée et la demande est réelle! C’est à vous de jouer!

Publicités

Portraits de femmes: Line St-Pierre, Directrice des ventes commerciales

Line St-Pierre

Line St-Pierre, Directrice des ventes commerciales chez Desjardins Ford

 

Line St-Pierre est Directrice des ventes commerciales chez Desjardins Ford. Ayant toujours travaillé pour Ford Canada, Line a maintenant 20 années d’expérience à son actif.

Après avoir fait des études collégiales en administration, Line s’est tout de suite trouvé un emploi comme commis de bureau dans un concessionnaire Ford. À l’époque, elle n’avait pas un intérêt particulier pour les voitures. Elle était simplement contente d’avoir pu se trouver un emploi aussi rapidement à la fin de ses études.

Après 8 années passées dans différents postes à l’administration, un poste s’est ouvert au niveau de la gestion des ventes. Line a donc sauté sur l’occasion et est devenue directrice adjointe aux ventes. Quelques années plus tard, grâce à sa persévérance et à l’expérience acquise au cours de ses années de service chez Ford, elle est devenue directrice des ventes commerciales, poste qu’elle occupe depuis maintenant 10 ans. Au fil des années, Line s’est spécialisée dans la vente de camions modifiés prêts pour le travail. Par exemple, elle peut vendre des camions dompeurs à des entrepreneurs en construction ou des camions avec fourgons à des plombiers. La clientèle cible de Line est majoritairement masculine. Même s’il peut être facile de croire qu’une femme aurait plus de difficultés à vendre des camions à des hommes, ce n’est pas le cas. En effet, Line détient la première place aux palmarès des ventes commerciales au Québec et dans les maritimes et elle est quatrième au Canada.

Line croit que son travail comme directrice des ventes commerciales comporte plusieurs avantages. Selon elle, c’est comme posséder sa propre petite entreprise dans une entreprise déjà existante. Par exemple, c’est elle qui gère ses horaires et qui génère sa clientèle et ses revenus. Travailler au niveau commercial lui offre aussi la possibilité d’avoir des heures de travail plus régulières puisque les clients avec qui Line fait affaire travaillent généralement de 8 h à 5 h.

Madame St-Pierre a vu évoluer le domaine de la vente automobile au cours des 20 dernières années. Bien qu’elle admette que les femmes y sont encore trop peu nombreuses, elle croit que celles qui réussissent à percer et à rester dans ce domaine réussissent très bien. Souvent même mieux que les hommes grâce à certaines qualités comme le sens de l’organisation l’écoute et la minutie! Selon elle, pour travailler dans ce milieu qui est majoritairement masculin, une femme doit savoir faire sa place et être capable de travailler sous pression. Travailler avec une majorité d’hommes ne cause pas de problèmes à Line. Elle admet toutefois qu’elle peut argumenter avec quelques un de ses collègues à cause des différences dans leurs perceptions de certaines situations. Mis à part ce bémol et quelques blagues de macho, elle ne croit pas qu’évoluer dans un milieu masculin soit plus problématique que d’évoluer dans un domaine mixte.

Line St-Pierre est un excellent exemple de ce que les femmes sont capables d’accomplir dans le domaine automobile. Un modèle de travail acharné et de talent qui ont réussi à la mener où elle est aujourd’hui. Avis à celles qui auraient pu se sentir interpellé par l’histoire de Line, elle affirme qu’il y a une demande grandissante pour des femmes en concessions. La demande est là, il ne manque que vous.

Portraits de femmes: Catherine, conseillère aux ventes

Catherine est conseillère aux ventes automobiles depuis 3 ans. Lors de sa recherche d’emploi, elle ne savait pas encore qu’elle voulait faire ce métier. Elle savait, par contre, qu’elle adorait travailler avec le public et qu’elle souhaitait devenir représentante. C’est en visitant le Salon de l’auto qu’elle eut le déclic. Elle, qui aime les voitures depuis l’enfance, allait devenir conseillère en vente automobile. Tous les aspects de ce métier plaisaient à Catherine. De plus, elle aimait le fait qu’elle pourrait continuer de travailler avec le public tout en ayant son propre bureau.

 

Le parcours de Catherine est différent de celui de la majorité des conseillères et conseillers aux ventes automobiles. Elle fut recrutée directement au Salon de l’auto par une compagnie de voiture bien connue et elle dut apprendre le métier sur le terrain. Selon elle, ce fut un processus long qui évolua une étape à la fois. Elle admet que les conseillers et conseillères qui avaient suivi un cours avaient une longueur d’avance sur elle, ils en avaient déjà beaucoup appris, du moins pour la partie technique des choses. Catherine est maintenant coachée par une équipe de professionnelles qui l’aide à améliorer ses performances au travail.

 

En plus de combiner deux de ses passions, le métier de conseillère aux ventes automobiles permet aussi à Catherine d’avoir des horaires flexibles et changeants, ce qu’elle apprécie beaucoup. Selon Catherine, le métier de la vente automobile est adapté pour la femme. Même si elle admet que les oreilles prudes auront plus de difficultés, elle est certaine que si une femme est capable de prendre sa place, elle sera heureuse dans la vente automobile. Elle croit même que les femmes ont une longueur d’avance sur les hommes en ce qui concerne le service à la clientèle. Selon elle, les femmes conseillères obtiennent plus rapidement la confiance des clients grâce à leur écoute et aux explications plus détaillées qu’elles transmettent.

 

Avec sa détermination et sa passion, on ne peut que prédire un brillant avenir à Catherine dans le domaine de l’automobile. Et qui sait, peut être un poste de directrice… On le lui souhaite!

GM, le premier constructeur qui s’adresse aux femmes

Ce n’est un secret pour personne, les femmes sont de plus en plus présentes sur le marché de l’automobile. Que ce soit pour l’achat d’un véhicule personnel ou pour l’achat du véhicule familial, les femmes achètent maintenant presque autant de voitures que les hommes. Selon le Road&Travel Magazine, elles influenceraient même jusqu’à 95 % les décisions d’achat. Pourtant, il semble que le marketing automobile soit, encore, uniquement dirigé vers les hommes. Les manufacturiers n’auraient-ils pas avantage à adapter leurs techniques de marketing pour cibler les femmes ? Le manufacturier GM a compris. Afin de bien cibler sa clientèle québécoise, la compagnie a fait appel à la très réputée agence Cossette pour leur nouvelle campagne publicitaire intitulé : Chevrolet, ça me va bien! La campagne intégrée qui comprend, entre autres, 6 annonces télévisées met en scène autant les hommes que les femmes. Ainsi, pour une des premières fois de l’histoire au Québec, on peut voir des publicités automobiles qui s’adressent directement aux femmes. Les segments destinés à la gent féminine mettent en scène des femmes actives, qui s’affirment et prennent part à la vraie vie. Fini les pubs de mères qui vont reconduire leurs enfants à l’école ou les femmes accessoires qui sont assisses du côté passager. gm trax gm sonic Dans les salles d’exposition du concessionnaire, différentes annonces sont disposées sur les voitures. L’opinion des conseillers en vente face à cette nouvelle campagne publicitaire est assez mitigée. Certains aiment la publicité et croient qu’il était temps qu’on s’adresse aux femmes. D’autres trouvent ça de mauvais goût ou préfèreraient ne pas avoir de publicité du tout. Peu importe, cette campagne fait jaser et elle met la lumière sur le besoin d’adaptation qu’a le marché de l’automobile.

%d blogueurs aiment cette page :